Sainte-Anne

Sortie culturelle pour les lycéens option Arts plastiques

Presse Ouest-France / Le Télégramme Sortie mardi 5 janvier 2016

Sortie culturelle pour les lycéens option Arts plastiques de Sainte Anne, Brest :

De Mattotti A Didou

Les élèves de premières et terminales option arts plastiques du Lycée Sainte Anne de Brest se sont rendus mardi 5 janvier au Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour découvrir l’œuvre protéiforme de l’artiste italien Lorenzo Mattotti, mais aussi l’exposition consacrée aux œuvres de l’artiste contemporain Marc Didou à la galerie de Rohan .

Vingt cinq lycéens de Sainte Anne de Brest, accompagnés de leur professeur d ’Arts Plastiques, Mme Anne-Cécile Gatineau sont allés à Landerneau découvrir avec plaisir deux univers artistiques bien différents.

Dans un premier temps : La rétrospective internationale de l’œuvre de Lorenzo Mattotti qui a impressionné les élèves par son univers coloré et graphique : bande dessinée, illustrations pour de grands magazines, pour des artistes comme Lou Reed, Bob Dylan, tableaux, carnets de voyage... Les élèves ont apprécié de voir une œuvre aussi riche que variée : « voir une planche de bd c ’est techniquement intéressant, tout comme son travail de la couleur très intense aux crayons et pastels …ou ses peintures à l encre noire ... on reconnaît son style même en changeant de technique, de tailles ou de support ». « Cela donne envie de créer encore plus, de prendre ses crayons et de s’y mettre ».( dixit quelques élèves)

Ensuite, les lycéens et leur professeur ont prolongé leur visite culturelle à la galerie de Rohan où les œuvres de du sculpteur Marc Didou sont exposées. Ici une tout autre forme d’expression artistique : point de dessin mais des sculptures, où l’anamorphose s invite sous diverses formes : miroirs concaves ou convexes, en forme de cône, jeux d ombres, le spectateur doit trouver le juste point de vue pour voir apparaître l’œuvre.  Les élèves ont apprécié le concept où le spectateur doit participer pour découvrir l’œuvre : « c’est ludique et l’on découvre un artiste breton qui a déjà beaucoup exposé à l’étranger, on peut être fier ! » ; « C’est intéressant ce travail autour du visible /non visible et l’interaction du spectateur dans l’œuvre » (dixit propos d élèves)